Hague Model Air club : un bâtiment à la hauteur

Le club d’aéromodélisme, le Hague Model Air Club, va prendre ses quartiers dans un nouveau bâtiment permettant dès 2018 de belles acrobaties sur la lande de Flottemanville-Hague.

  Malgré son palmarès mondial et ses champions multimédaillés comme Christophe Paysant-Le Roux et Arnaud Poyet, le HMAC ou Hague Model Air Club ne bénéficiait pas de locaux à sa hauteur. Son bâtiment de Flottemanville-Hague, dont la première construction datait de 1981, se trouve en piteux état, perclus d’infiltrations et ne correspond plus aux normes actuelles. Un handicap pour une association au large rayonnement, forte de près d’une centaine de licenciés et fortement associée au territoire même si elle est née à Cherbourg. Une association qui a aussi le vent en poupe en raison de la vogue des drones de loisirs. Aussi les élus ont-ils souhaité l’aider à exercer ses activités dans les meilleures conditions, en disposant d’un bâtiment digne de ce nom.

 

Le bâtiment dessiné par le cabinet Boisroux architectes associés va s’élever à Flottemanville-Hague en 2018.

  En 2014, une parcelle du terrain de Flottemanville-Hague, où se trouvent les locaux actuels, a été acquise par la collectivité au département. D’ici le début de l’année 2019, parfaitement inséré dans le paysage, un bâtiment revêtu de bardages en forme d’ailes d’avion, va s’élever, conçu par le cabinet d’architectes Boisroux. Confortable, cosy et chauffé, il comprend un espace convivial pour les membres du club, une salle d’exposition et des ateliers de construction et d’entretien des maquettes. C’est d’ici que sortiront les modèles qui décolleront des pistes d’envol pour parader dans le ciel.

Le programme a été élaboré en étroite association avec le Hague Model Air Club, en fonction de ses besoins précis. En plus, un vaste hangar est prévu pour les locaux techniques et le stockage des machines. Outre les bâtiments, deux pistes sont tracées. « Les différents lots de l’appel d’offres ont été attribués et permettent de rentrer  dans  l’enveloppe  prévue.  Les  travaux vont bientôt débuter », précise Patrick Cauchebrais, 2e adjoint en charge du soutien à la vie associative, du développement du sport et des équipements sportifs.

Les férus d’aéromodélisme devraient pouvoir se retrouver en fin d’année dans leur nouveau quartier général. La pratique de l’aéromodélisme participe d’une particularité de La Hague, la force des activités sportives liées au célèbre vent local. Il s’agit donc pour la commune de soutenir un club de haut vol, intimement ancré dans le territoire, « une association qui se prend aussi par la main et entretient elle-même sa surface  d’évolution  », souligne Patrick Cauchebrais.

Article repris du Hag’Tions et du site de La Hague

voir également sur actu.fr

 

Suivre l’évolution du chantier..