F3C – Arnaud Poyet champion du monde de voltige hélicoptère

Avec ses collègues de l’équipe de France, le manchois s’est adjugé la première place du podium mondial par équipes. Il est 8ème au classement individuel.

Le Championnat du monde de voltige hélicoptères se déroulait du 22 au 29 juillet en Pologne.
« Voltige » est un terme générique, car chaque vol de compétition comprend trois séquences. La première phase est dite « stationnaire » : le pilote doit effectuer avec sa machine des figures géométriques dans les trois dimensions. Notée sur la précision des mouvements de l’appareil, elle demande un maximum de concentration. La deuxième phase du vol comprend de larges figures de voltige, là encore imposées, appréciées en fonction de la « propreté » des évolutions. Enfin, la dernière séquence consiste à couper le moteur à 90 mètres d’altitude et à ramener l’hélicoptère au sol en auto-rotation (procédé qui permet à un hélicoptère de « planer », même sans moteur) tout en effectuant encore quelques figures et, surtout, en le posant dans un cercle d’à peine un mètre de diamètre. De l’orfèvrerie en matière de pilotage.

Le concours comporte 4 manches éliminatoires dont les 15 premiers pilotes ressortent qualifiés pour les 3 manches finales. Les vols se succèdent donc à un rythme soutenu et la régularité des performances est primordiale pour rivaliser avec les meilleurs mondiaux de la discipline.

A ce petit jeu, les trois pilotes de l’équipe de France, Axel Mondet, Pierre Gutierrez et Arnaud Poyet (Equeurdrevillais et licencié au Hague Model Air Club) ont bien des talents à faire valoir au niveau mondial.
Tous trois qualifiés sans difficulté majeure pour la phase finale, ils engrangent rapidement d’excellents scores et affichent leurs ambitions pour le classement général. De fait, leurs performances ne cessent de s’améliorer au fil de la compétition. Portés par une belle dynamique d’équipe, ils gagnent des places à chaque manche.
Il est vrai que la cohésion de cette équipe de France et sa volonté de gagner tout en se faisant plaisir ont été largement remarquées tout au long de ce championnat du monde.

Et tout ceci se termine en beauté :
– Pierre Gutierrez est médaille de bronze en individuel (c’est le premier podium à ce niveau pour un Français), alors que le titre revient au Suisse Ennio Grabber.
– L’équipe de France est championne du monde (Pierre Gutierrez : 3e, Axel Mondet : 5e et Arnaud Poyet : 8e), devant la Suisse et le Japon.
– Axel Mondet est champion du monde junior.