Bon début de saison sportive pour le HMAC

 Un nouveau podium en « racer » pour Pascal Roublot

Les compétiteurs avaient fait le déplacement de toute la Normandie, de la région Parisienne, d’Anjou et même de Lyon pour participer à un concours de « racers » organisé par le Nacre Air Modèles, dans le Calvados, le dimanche 2 avril.

Les « racers », ce sont des petits avions radio-commandés, propulsés par des moteurs thermiques ou électriques. Le principe du Racer est de faire le plus rapidement possible 10 tours d’un circuit triangulaire de 400 m délimité par 3 pylônes. Les avions tournent dans le sens inverse des aiguilles d’une montre (d’où la devise des pilotes «Fonce et tourne à gauche ! »).
Un pilote est toujours accompagné d’un « caller » ou mécano, qui l’aide à démarrer et à lancer l’avion et qui le guide pendant la course pour lui situer le circuit et les autres concurrents, comme un co-pilote en rallye. Le caller guide également le pilote pour l’atterrissage car plusieurs avions doivent se poser en même temps.

Des courses de vitesse réglées comme du papier à musique

Les pilotes sont appelés pour se présenter en piste. Pour chaque manche, trois avions s’élancent sur le circuit, à 1 seconde d’intervalle, ce qui rend la course particulièrement spectaculaire. Les tours s’enchaînent, les avions se doublent, se coupent parfois la route… A chaque pylône, un juge vérifie qu’ils ont bien franchi la marque de parcours et valide leur passage.
Au terme de ses 10 tours menés à un train d’enfer (une manche dure environ 1mn40s), le pilote dégage le circuit pour ne pas gêner ceux qui terminent leur parcours. Quand tous les avions sont posés, les chronos de la manche sont validés et annoncés par le juges… et les courses reprennent de plus belle.

Pascal Roublot, pilote du Hague Model Air Club, concourrait dans 2 catégories.

Il s’offre une  4ème place en Quickie « Expert », avec une vitesse moyenne de 250 km/h. Pour atteindre cette performance, le micro-moteur thermique de l’avion tourne à plus 20000 tours/minute. Les connaisseurs de mécanique apprécieront.

Les racers électriques sont aujourd’hui tout aussi impressionnants. Les énormes progrès réalisés ces dernières années sur les moteurs et les batteries se traduisent par des vitesses supérieures à 300 km/h ! Les moteurs atteignent ici les 35000 tours/minute.
A ce petit jeu, Pascal Roublot et Blandine Gillon, son caller (car c’est bien un sport d’équipe), débutent fort bien leur saison en s’octroyant une très belle troisième place.

Prochaine étape pour notre tandem : le 23 avril à Conches pour un concours régional, avec, déjà, le championnat de France en ligne de mire. Il se déroulera en Auvergne en septembre.

Pascal et Blandine au départ (au centre) Pascal et Blandine sur la 3ème marche du podium Concours racers Caen - 2 avril 2017

article de la presse de la Manche du 16/04/2017 :

hmac 16-04-2017

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.