L’eraser de Jean-Claude

Notre Jean-Claude du club, lors de son départ à la retraite c’est fait un petit plaisir en s’offrant une belle « machine », le choix n’étant pas simple à cause du grand nombre de modèle disponible à la vente, et du manque d’expérience dans le pilotage de ces engins.

C’est finalement l’ ERASER 2000 d’Airtech qui eut raison du portefeuille de JC, après s’être assuré auprès du vendeur (sympathique d’ailleurs) de la facilité du pilotage de ce modèle.

C’est la version F3B qui a une envergure plus faible que la version F3J qui fut choisi, car JC est plus orienté VDP.

La qualité de réalisation est vraiment irréprochable, géométrie, aspect, tenue mécanique sont à la hauteur de ce qu’on peut lire dans la presse au sujet de ce planeur.

Les surfaces sont vraiment glacées, ailes, stab, fuso, ça brille, mais comment font ils ? Bref du beau travail.

Les servos MPX viennent de chez Airtech (aussi) et carénés par des caches en fibre de verre fixés au scotch

Pour monter la radio il y a pas 36 solutions, suivre la notices et les empreintes de moulage dans la sous ogive, qui est fixée d’origine.

La jonction des ailes est réalisée avec une clé carbone de bonne section, l’ajustement est tellement bien réalisé que cela fait « pop » aux démontage !

Le stabilo en V parait un peu plus grand que la normale. D’après des pilotes de F3B, l’Eraser serais plus orienté pour la durée que la vitesse, ceci dit pour un JC ça ira bien !!

En ce qui concerne les qualité de vol, c’est vraiment impressionnant, une précision sur tout les axes, des vitesses d’évolution rapides, une large plage d’utilisation : de 10km à 60km et + pour les experts.

C’est la plage de 10 à 20km qui lui convient le mieux à notre JC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.