Championnats de France F3A de Romilly

Du 31 Juillet au 3 Août, à Romilly sur Seine, s’est déroulé pendant 4 jours, le championnat de France d’aéromodélisme, catégorie avion type F3A. La compétition qui, sous l’oeil attentif de la fédération, a été rude pour tout le monde; car même si il y a eu du beau temps le premier jour, pendant tout le reste du championnat il y a eu du vent et de la pluie; ce qui n’a pas empèché les vols de continuer.Christophe et Benoit Paysant-Le-Roux ainsi que Jean-Louis Tinturier, membres du Model Air Club Cherbourg-Hague, concourent en série International, et se sont une nouvelle fois distingués par leurs performances.

Premier jour de compétition, c’était Jeudi, une chaleur torride règnait sur le terrain; les vols s’enchaînent et, au classement du jour, Christophe fait second, suivi par Benoit qui fait troisième.

Vendredi, c’est la même tendance; sauf que le vent s’est levé avec quelques averses, et favorisent ainsi nos trois compétiteurs qui ont l’habitude de s’entrainer dans les même conditions. Et pourtant, ça a été une grosse frayeur. En effet, alors que les concurrents n’ont que 8 minutes pour démarrer le moteur, décoller, puis éxécuter un programme, Christophe, quand son tour est venu, n’a pas réussi à démarrer le moteur de son premier avion; alors que le temps défile, il estime qu’il faut passer à son deuxième avion, lui aussi près au démarrage. Après avoir passé un temps beaucoup trop long, le moteur démarre enfin. Plus que 6 minute restantes pour le programme de voltige, ce qui risque d’être un peu court.
Finalement, Christophe réalise un excellent vol, petit et sans faute, il ne restait que 30 secondes réglementaire.

Samedi, le vent était toujours constant, et la pluie moins fréquente. Le classement est toujours le même pour Jean-Louis, Christophe et Benoit jusqu’au moment ou, pendant le vol de Christophe, à l’instant de la remise des gaz, pour préparer une montée à la verticale, après avoir effectué un cercle en tonneaux, le moteur de l’avion s’arrète net au début du programme ! Christophe sera également blessé à la main ce jour là alors qu’il aidait un jeune compétiteur en série Nationale A.

Dimanche était la dernière journée décisive de la finale avec des vols au programme inconnu que les 5 finalistes ont découvert la veille. Benoit et Christophe faisaient parti de ces 5 finalistes, et après des vols remarquables, toujours dans les même conditions météo venteuse, le résultat final est tombé: Le champion de France se nomme Christophe Paysant-Le-Roux, pour la XXe fois. Le Vice-Champion de France est son frère, Benoit Paysant-Le-Roux. Jean-Louis Tinturier était sur la 18ème place.

Bravo Messieurs, et à bientôt pour le Championnat d’Europe dans la même catégorie.

– par Matthieu Saulnier –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.